retour amoureux magie blanche sorcellerie

Test d’envoûtement immédiat


Magie blanche envoutement de Magie blanche desenvoutement par la Magie blanche La magie blanche La magie noire magie blanche rituel devenir sorcier blanc lexique de la magie blanche philtres de Magie blanche lunes pour la magie blanche talisman magie rouge La sorcellerie Sorcellerie magie noire La sorcellerie monde Sorcelerie méthode Témoignages magie blanche partenaire de la Magie blanche contact pour rituel de Magie blanche evaluation de la Magie blanche don magie blanche Avis Magie Blanche commentaires sur la Magie Blanche

Sorcellerie

la sorcellerie sorcellerie

Définition de la sorcellerie

Définition de la sorcellerie

La sorcellerie : mythe ou réalité ?

Les pratiques de la sorcellerie

Le terme et la pratique de la sorcellerie peut effrayer car il est associé par les personnes peu informées à la magie noire : il est important de savoir que la sorcellerie englobe toutes les formes de magie et de pratiques occultes, les plus connues étant :


- La sorcellerie blanche, qui correspond à la pratique de la magie blanche, qui donne le bien et qui est absolument inoffensive.

- La sorcellerie haïtienne, qui correspond aux pratiques du vaudou, pouvant présenter certains risques.

- La sorcellerie noire, qui sera évoquée dans ce chapitre, et qui correspond à la magie noire.


Ce chapitre a pour but de comprendre la sorcellerie noire, d’en démontrer les risques et surtout de vous mettre en garde vis-à-vis de cette pratique. Son apprentissage ainsi que son enseignement en sont interdit.


Dans la sorcellerie noire, les incantations (paroles dites et écrites) et les actes agissent sur le corps de la personne ensorcellée, ainsi que sur sa raison ou son esprit, parfois sans même l’avoir touché.

Certain de ces actes peuvent rendre malade, empêcher l’homme d’avoir des rapports sexuels, séparer un couple … et même pouvant aller jusqu’à la mort.


La sorcellerie noire est un pacte conclu entre le sorcier et une forme négative, dans les cas les plus extrêmes, il s’agit du diable, dans les autres, il s’agit d’un djinn ou un démon puissant.


Les djinns ou les démons aident le sorcier, plus ce dernier est dans la mécréance, plus le djinn lui obéira et sera prompt à appliquer ses ordres.


La plupart du temps, un accord est passé entre le sorcier et le démon, de sorte qu’il doit en premier lieu accomplir certains actes néfastes, apparents ou dissimulés, et le démon pourra servir le sorcier ou lui envoyer quelqu’un pour le servir.


Le lien entre le sorcier et le djinn envoyé est un lien d’inimitié et de haine, il arrive que le djinn porte atteinte au sorcier ou à sa famille (migraine, insomnie, sursaut durant la nuit, infertilité, ainsi que bien d’autres tourments).


Ainsi, les sorciers dit « inférieur », délaissent la sorcellerie ne serait-ce que pour avoir des enfants.


La sorcellerie : mythe ou réalité ?

Certains ont rejeté l’existence de la sorcellerie et désavoué sa réalité.

La sorcellerie est bien présente et sa réalité est très concrète.


La plupart des communautés arabes, les Perses, Les Indiens, et les Haïtiens (comme beaucoup d’autres peuples, reconnus pour leur sagesse) ont depuis toujours convenu de son existence, preuve que la sorcellerie s’est répandue et propagée depuis les temps reculés.


La sorcellerie est donc une chose réelle, qui a une existence, elle a un effet sur la personne ensorcelée qui la subie, rejeter la sorcellerie relève de l’ignorance.


sorcellerie sorcellerie sorcellerie sorcellerie sorcellerie sorcellerie sorcellerie sorcellerie sorcellerie sorcellerie sorcellerie

Copyright © 1995-2012 Magie blanche